Jeunes Gay, Bi, Lesbienne et Transgenre

Forum pour jeunes adolescents et jeunes adultes âgés de 15 à 25 ans.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La race maudite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 21:23

Donc voili voilou,
Je suis partis de l'idée ( avec pain ) d'un de mes débuts de romans que j'avais commencé à écrire et donc, la petite fille que vous pourrez voir ( et qui est le perso principale ) est en réalité une des rares survivantes d'une race oubliée mais puissante, tout comme le tarée méchant :sifflote: qui a fait ce que vous lirez au début. Et ça sera lui aussi qui aura envoyé les personnes de la fin contre elle. L'idée étant que le monde de la magie et des humains sont mélangés entre eux mais pourtant, séparés car les humains ne peuvent pas voir les créatures magiques ou autre, à moins qu'ils ne se dévoilent. Et pain vous expliquera aussi une idée qu'elle a eut pour compléter le début que j'ai fais jusqu'à ce qu'on arrive au moment où on case le tarée méchant dedans et donc, que la vraie guerre commence et tout. Enfin voilà quoi, bonne lecture ( pain mettra son idée à la suite de mon poste )

Du sang, il y avait du sang partout. Des corps jonchaient le sol tandis qu'une personne riait aux éclats comme un dément, enveloppée de noir. La petite fille tourna un regard peureux vers l'inconnu et d'une toute petite voix, demanda:
- Dit Monsieur, c'est quand qu'ils vont se lever ? Ils dorment ?
Le dit Monsieur éclata à nouveau de rire avant de s'accroupir a la hauteur de la petite:
- Non petite, ils ne se lèveront plus jamais car tu sais pourquoi ? Car ils sont morts et c'est moi qui les aient tués, dit-il d'une voix amusée et froide, ses yeux carmins brillant dans le noir, je vais être gentil, je vais te laisser la vie sauve aujourd'hui, mais la prochaine fois qu'on se verra, je te tuerai.
Alors la réalité la frappe d'un coup, ses parents ne se lèveraient plus jamais, ils ne lui feraient plus de câlins ni de bisous, ils ne lui diraient plus qu'il l'aimait tout comme Léna et Arthur, Sa grande sœur et son grand frère, plus jamais elle ne pourrait rire avec eux, jouer et partager des secrets, faire des bêtises ensembles. Alors, elle fit ce que toute fillette au même âge qu'elle ferait, elle s'effondra, pleurant toutes les larmes que son petit corps lui permettait, se recroquevillant sur elle-même, faisant des mouvements d'avant en arrière tandis que l'inconnu disparaissait sur place dans un dernier éclat de rire à vous glacer le sang.
Dans une chambre, au 36ème rue du Tisserand, une jeune fille qui allait avoir 11 ans en ce beau jour d'été du 12 août se leva brusquement, le front suant à grosses gouttes, haletant légèrement, essayant de reprendre son souffle, les joues encore striés de larmes. Elle venait encore de revoir le jour où toute sa vie avait basculée. Soupirant de lassitude, elle se leva, alla dans la salle de bain, essuya ses joues devant le miroir, se changea et regarda l'heure: 9H30. Il serait peut-être l'heure d'aller manger, pensa-t-elle, elle descendit les escaliers qui séparait sa chambre du rez-de-chaussée, alla dans la cuisine, prit un bol et ses céréales Rice Krispies et s'en servit un bol. Elle commençait à peine à manger que son grand-père arrivait dans la cuisine à son tour, pantoufles aux pieds, en robe de chambre et les cheveux ébouriffés. En somme, il venait juste de se réveiller lui aussi.
- Bonjour ma petite, tu as bien dormi ?
- Oui et toi, grand-père ? Menti-t-elle
- Ça aurait pu être mieux.
Il s'assit aussi à la table après s'être servit un bol de café tandis qu'elle finissait son bol de céréale. Elle s'apprêtait à sortir de table pour retourner dans sa chambre quand sa grand-mère arriva a son tour, habillée d'un tee-shirt a manche courte, d'un jogging et d'une paire de basket.
- Que vas-tu faire, ma chérie ? Demanda son grand-père
- Je vais un peu courir, pourquoi ? Demanda celle-ci, perplexe
- Tu as déjà fait les courses ?
- Mince, je me disais bien que j'avais oublié quelque chose, les courses !
- Je peux aller les faire si tu veux grand-mère, ce n'est pas très loin d'ici. De quoi as-tu besoin ?
- Tu ferais ça ma chérie ? Merci, tu es un ange, répondit sa grand-mère sur un ton affectueux avant de lui donner la liste des courses qu'il lui fallait ainsi que l'argent qui lui permettrait de payer le tout.
- J'y vais maintenant, comme ça, je serais tranquille après, conclua sa mamie avant de prendre son manteau qui était sur une chaise, tout prêt.
Et c'est comme ça qu'Ambre, jeune fille de 11 ans depuis aujourd'hui, jeune fille svelte a la peau bronzée, ses longs cheveux rouges flottant dans l'air et ses yeux d'un gris métalliques qui vous regardaient comme s'ils essayaient de regarder dans votre âme, se retrouvait en train d'arpenter les rues, en direction d'une boulangerie, essayant d'aller aussi vite qu'elle le pouvait par ce temps grisâtre qui ne laissait rien paraître de bon pour le reste de la journée. Après avoir mis deux bonnes heures à courir d'un magasin a l'autre afin de rassembler tout ce dont elle avait besoin, elle put enfin partir sur le chemin du retour, pressé de rentrer. Alors qu'elle n'était arrivée qu’à la moitié du chemin, une chose inhabituelle par ce beau mois d'août se passa. Les nuages gris laissèrent passer des flocons de neige, qui descendirent d'abord lentement puis de plus en plus vite, recouvrant tous ce qu'ils pouvaient de neige. Mais comment cela était-il possible, pensa-t-elle perplexe, c'est comme ce soir-là, le soir fatidique où elle avait cessée d'être une petite fille pour laisser place à celle qu'elle était actuellement. Une fille froide, distante, sarcastique, qui refusait l'accès à son cœur a toutes autres personnes sauf a ses grands-parents. Ses grands-parents... Ils devaient s'inquiéter de ne pas la voir rentrer encore et surtout par ce temps. Après ces quelques minutes de réflexion, elle se mit à courir, tenant toujours dans les mains les sacs qui contenaient les courses. Arrivé devant la maison, un mauvais pressentiment la prit, qui se renforçât quand elle vit la porte d'entrée légèrement entrouverte. Prudemment, elle avança devant la dite porte, la poussa du coude et continua son avancée prudemment. Arrivé dans le salon, elle vit que la télévision était toujours allumée mais que personne ne se trouvait devant. Bizarre, se dit-elle, jamais ses grands-parents ne laissaient allumer quelque chose sans que cela leur soit utile ou qu'ils soient devant. Elle tourna son regard vers la table qui était dans le salon et vit un gâteau dessus. Perplexe, elle s'avança jusqu'à la table, se pencha un peu et lut les mots qui étaient marqués dessus. " A notre petite Ambre chérie " Ornée d'un un de chaque côté et qui formait le chiffre onze. Son âge. Ils avaient dû faire exprès de l'envoyer faire les courses à leurs places pour avoir le temps de préparer le gâteau car sinon, jamais ils n'auraient acceptés, les connaissant. Une brusque poussée de chaleur réchauffa son cœur de joie et elle se dirigea vers la cuisine, croyant que ses grands-parents se cachaient afin de lui faire une surprise pour son anniversaire. Quand elle pénétra dans la cuisine, ce qu'elle y découvrit la plongea dans une vision d'horreur. C'était exactement pareil que ce soir-là sauf qu'il n'y avait pas l'inconnu et que les quatre corps étaient remplacés par deux. Ceux de ses grands-parents, les seuls membres de la famille qui lui restaient depuis que ses parents et son frère et sa sœur étaient morts. Ils étaient morts a leur tour dans les même conditions qu'eux. Du sang était étalé partout et des inscriptions qui lui était, dirait-on, adressé se trouvait sur les murs. " Je te retrouverai " " Tu iras bientôt les rejoindre tous " ou encore " As-tu peur de la mort, petite ? " Écrit avec le sang de ses grands-parents. Elle lâcha brusquement les sacs, se retourne et sorti de la maison, commençant a courir aussi vite qu'elle le put, les yeux remplis de larmes qu'elle refusait de laisser sortir pour le moment. Elle courrait a en perdre l'haleine, essayant de fuir ce qu'elle venait de voir, ce massacre, ses souvenirs. Malgré le froid qui engourdissait ses membres peu à peu, rentrant à l'intérieur d'elle aussi assurément que le venin d'un serpent, se répandent tout aussi dangereusement, mortel. Elle avançait malgré qu'elle soit a bout de force, puisant dans ses dernières ressources. Les maisons défilaient à côté d'elle mais plus rien ne comptait pour elle a présent, a part ce qui venait de se passer. Elle venait de perdre ses grands-parents, sa dernière famille. Elle était maintenant seule au monde. Elle allait devoir se battre pour survivre, apprendre les dures lois de la nature et de la rue. Elle ne pouvait plus se permettre de laisser transparaître les quelques rares émotions qu'elle avait de temps à autre, comme elle le faisait jusqu'à présent. Elle s'arrêta et regarda d'un coup d'œil derrière elle. Son passé était derrière elle maintenant, sa famille entière était morte et une partie d'elle avec eux. Plus jamais elle ne serait la petite qu'elle avait été jusqu'à présent.

Elle enchaînait les techniques depuis déjà plusieurs minutes mais elle ne s'en lassait pas, cela lui permettait de se défouler, d'extériorisé son surplus d'émotions. Cela allait bientôt faire sept ans que le massacre de ses grands-parents avait eu lieu. Sept longues années où elle avait appris à se battre, à se défendre avec des coups tout autant qu'avec sa langue acérée. Elle avait aussi appris les dures lois de la nature et de la rue, apprenant a se faire respecter par les autres, se faisant des ennemis mais aussi des alliés. Depuis tout ce temps, elle n'avait pas cessé de traquer l'homme de ses souvenirs, celui qui avait fait ces deux massacres mais elle n'avait rien trouvée. Aucun n’indice, aucun nom, rien. Soupirant, elle s'arrêta et décida de rentrer. Elle marcha pendant quelques minutes, laissant le vent la caresser de sa légèreté avant d'arriver devant un bâtiment aux couleurs gris/noir. Le moitié du bâtiment était écroulé, laissant les froids vents du mois de Novembre faire leur entrées et s'y installer. Depuis quelques années, personne n'avait voulu le rénover et aucunes personnes n'y habitaient sauf elle. Elle pénétra à l'intérieur, monta quelques escaliers avant de pousser un drap suspendus devant une entrée. La pièce qui se tenait devant elle était simple: Il y avait un simple matelas étendus par terre dans un coin avec un simple drap dessus, une fenêtre a moitié cassée était a côté, tandis qu'une table en bois et un tabouret se trouvait au milieu de la salle. Un petit tapis était en-dessous tandis qu'une étagère remplie de journaux se trouvait de l'autre côté du matelas et qu'un frigo se trouvait a droite de l'entrée. Elle ouvrit le frigo en question, sorti une brique de lait, prit le verre qui était sur la table et se servit un demi-verre qu'elle but d'une traite. Son verre finit, elle alla chercher le journal d'aujourd'hui qu'elle avait pris plus tôt dans la journée et s'assit sur son tabouret, commençant a le lire. Elle lisait un article à propos d'une future ouverture d'une gare à Châteaubriant, la ville où elle se rendait pour faire ses courses et son « travail » quand un autre l'interpella:

DES ENLEVEMENTS D'ENFANTS A CHATEAUBRIANT

Dans la soirée d'hier, entre 22h et 00h, des enlèvements d'enfants auraient eu lieux. Les parents des enfants disparus auraient témoignés sur le fait que leurs enfants, âgés entre 16 et 18 ans, seraient sortis la veille et ne serait jamais rentrés. Un autre témoignage contiendrait le fait que des personnes auraient entendus des cris soudainement et qu'il serait allé voir mais qui n'auraient rien trouvés. La ville de Châteaubriant qui était, auparavant, une ville sure serait en train d'être en proie a de mystérieuses disparitions d'enfants. Pourquoi kidnapper ces enfants ? Pourquoi dans cette ville ? Telles sont les questions qui sont suspendus dans l'air.

Des enlèvements d'enfants ? A Châteaubriant ? C'est une première, se disait-elle intérieurement, normalement, Châteaubriant est une ville tranquille, sans problèmes alors comment cela se faisait-il que cela survenait tout d'un coup ? Il y avait quelque chose de louche là-dessous. Elle posa son journal, se disant qu'elle enquêterait sur ce mystère plus tard et sorti dehors. Elle marcha pendant une dizaine de minutes dans la neige, perdu dans ses pensées, se demandant ce qui se passait dans cette ville pourtant si tranquille quand elle s'arrêta devant un bâtiment, plus précisément, un Dojo. Bizarre, des bruits devraient se faire entendre en temps normal * pensa-t-elle, un peu inquiète * Elle poussa sur le côté la porte du Dojo et vit son maître qui se tenait droit devant elle.
- Maître ? * Demanda-t-elle, hésitante *
Au lieu de se retourner ou de lui répondre, le corps de celui qu'elle considérait comme un maître tomba d'un coup, laissant voir un homme possédant des canines plus longues que la moyenne, du sang les maculant tandis qu'un filet perlait du côté droit de sa bouche. Ses yeux carmin redevenaient peu à peu à leur couleur originelle qui était bleues claires. Sa carrure imposante dégageait une aura écrasante, pouvant tétaniser les gens facilement peureux. Il était d'assez grande taille et ses cheveux blond mi-longs attachés en queue de cheval lui donnaient un charme indéniable.
- Te voilà enfin, tu en as mis du temps, nous avons eu le temps de nous amuser avec tes camarades * dit-il en souriant *
- Qui êtes-vous et où sont mes camarades ? * Demanda-t-elle d'une voix glaciale *
- Tu ne vois donc pas ? Serais-tu donc aveugle ? * Demanda-t-il avec un sourire narquois sur le visage * Regarde donc autour de toi, peut-être les verras-tu.
Elle regarda autour d'elle et vit des corps allongés, éparpillés autour d'elle. Elle ne se permit pas de courir vers ceux qui avaient été ses amis et son maître et se contenta de le fixer dans les yeux.
- Et pour répondre à ton autre question, n'as-tu pas remarqué la particularité que j'ai ? Serais-tu donc particulièrement stupide pour ne pas l'avoir vu ? * Demanda-t-il, ironique *
- Ce n'est pas possible, vous n'êtes qu'un mythe... * Dit-elle avec une pointe de peur qui perçait malgré elle dans sa voix *
- Vraiment ? Comment cela se fait-il que je sois devant toi, alors, si je ne suis qu'un mythe ? *Demanda-t-il avec un sourire carnassier *
Elle commença à reculer peu à peu, commençant à sentir la peur s'infiltrer en elle tandis qu'il commençait à avancer peu à peu vers elle. Elle continua de reculer peu à peu tandis que deux autres personnes arrivaient derrière lui. Ils avaient tous les deux un charme hypnotiques et une carrure aussi imposante que le premier. L’un avait les cheveux courts, d’un gris clair tandis que l’autre les avaient longs, d’une belle couleur châtain. Deux longues canines dépassaient de leurs bouches, ce qui la fit tilter. Ils sont comme lui, des Vampires. *Il faut que je parte, je n’ai aucune chance face à eux sauf de finir en réservoir de sang, *pensa-t-elle en continuant de reculer peu à peu tandis qu’ils avançaient toujours, leurs yeux carmin toujours braqués sur elle. Soudain, elle se retourna et se mit à courir, sortant du Dojo, essayant de leur échapper, tandis qu’ils se jetaient sur elle, la manquant de peu. Elle continuait de courir, essayant de leur échapper tandis qu'elle avait l'horrible impression d'être une proie qu'ils se feraient un plaisir de traquer. Malgré toute sa vitesse, elle n'arrivait pas a les semer, pire, ils la rattrapaient peu à peu, lui semblait-t-elle. Elle tourna a une rue et vit un coin sombre derrière une benne. Elle courut aussi vite qu'elle le pouvait, donnant tout ce qu'il lui restait et alla se cacher derrière, espérant qu'ils ne la remarquent pas. Elle remarqua qu'un mince filtre de lumière se projetait sur son bras et l'enleva, plaçant son œil droit devant, essayant de voir si les Vampires arrivaient dans ses direction. Elle les vit arriver au bout de la rue et s'arrêter, semblant stupéfait qu'elle est put les semer soudainement alors qu'elle n'y arrivait pas il y avait a peine de cela quelques secondes. Ils la cherchèrent du regard sur toute la rue avant de s'avancer, se séparant pour couvrir plus de terrain, l'un allant dans sa direction tandis que les deux autres allaient a l'opposé. Elle commença a paniquer intérieurement quand elle le vit arriver vers lui, n'arrivant plus a se contrôler et a se calmer pour réfléchir calmement, perdant le contrôle pour la première fois depuis ses onze ans. Faite qu'il ne me trouve pas, Faite qu'il ne me trouve pas, s'il vous plaît, pensa-t-elle, priant un dieu quelconque de l'aider, même si elle ne croyait pas en eux, n'ayant jamais eux de réelles preuves de leurs existences. C'est le moment de me prouver que les miracles arrivent et donc, par-là même occasion, que vous existez, les Dieux, pensa-t-elle avec une pointe d'ironie. Elle le vit se rapprocher de plus en plus vers sa cachette et elle sut qu'elle était perdue à moins qu'un de ces soi-disant miracles ne se produisent. Elle vit le Vampire prendre la benne à ordure et la lancer contre le mur à l'opposé, la fracassant grâce a sa force surhumaine tandis qu'il la regardait avec un sourire carnassier, ses yeux de prédateurs posés sur elle. La seconde d'après, il se retrouvait près d'elle, la soulevant d'une poignée de fer tandis que l'autre lui maintenait les poignets contre le mur les serrant jusqu'à lui en broyer les os. Ses canines s'allongèrent dangereusement tandis qu'elle se sentait comme une proie sans défense alors qu'elle avait toujours été la prédatrice lors de ses entraînements, faisant peur à tous ses adversaires. Ce sentiment de peur s'introduisait dans tous les pores de votre peau, vous faisait peu à peu paniquer tandis que vous jetiez des coups d'œils inquiets derrière vous afin d'être sûr que personne ne vous suivait. Mais cette fois-ci, ce n'était pas un entraînement et c'était elle la proie et elle allait bientôt mourir, pensa-t-elle, désespérée car elle ne pouvait même pas l'empêcher de faire ce qu'il comptait faire, ses poignets étant immobilisés, bloquant toute éventuelle contre-attaque désespérée qu'elle aurait pu essayer de tenter pour se dégager de cette situation sans issue. Le vampire en face d'elle fixait sa carotide d'un air gourmand tandis qu'il commençait a avancer lentement vers elle, augmentant son sentiment de peur qui en devenait presque étouffant. Non, ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas finir comme ça alors qu'elle n'avait même pas vengée sa famille tuée sans aucuns scrupules alors qu'elle n'avait rien fait qui puisse le mériter. Elle se mit a penser soudainement a sa famille, cette famille qui lui manquait tellement mais qu'elle s'était jurée de venger, quel qu'en soit le prix afin qu'ils puissent se reposer en paix. Non, cela ne se passerait pas comme ça, se dit-elle intérieurement avec fureur tandis qu'elle commençait à se débattre, lui donnant des coups de pieds dans tous les endroits qu'elle pouvait atteindre. Mais ce qu'elle n'avait pas sentie, c'était qu'une chaleur se propageait lentement mais sûrement dans tout son organisme, augmentant ses forces.
- Reste tranquille * Grogna le vampire tandis qu'il s'approchait de sa carotide * Si tu continues, je boirais ton sang en te faisant souffrir bien plus que ce que tu ne le devrais, augmentant même le temps juste pour toi, tu devrais t'en sentir flatter * Dit-il avec un rictus sur le visage*
Il allait la mordre quand il senti les poignets de la jeune humaine tressaillir violemment sous ses mains, les faisant bouger par-là même occasion.
-Cesse de trembler, on m'avait pourtant dit que tu étais courageuse * Dit-il en haussant un sourcil aussi bien interrogatif que moqueur *
Elle entendit la remarque du vampire mais elle n'arrivait pas à répondre, son esprit était comme embrumé, elle ne contrôlait plus ses membres ni ses pensées, elle n'en n'avait plus la force. Puis soudain, une aura rouge l'entoura peu à peu, faisant reculer le vampire qui la lâcha brusquement. Ses yeux gris métalliques devinrent beaucoup plus clair, devenant presque blanc tandis que ses cheveux rouges devenaient d'un rouge sombre, pas très loin du noir, contrastant avec ses yeux presque blancs. Elle tendit la main, paume tendue, vers le vampire et prononça un mot, un seul, qui le brûla lentement sur place, ses cris de souffrances se répercutant dans toute la ville, tandis que ses compagnons arrivaient en cours, tous sens en alarmes, prêt à tuer celui qui avait osé faire du mal a leur confrère. Mais ils eurent a peine le temps d'esquiver, ne serais-ce un seul mouvement de doigt, qu'ils furent a leurs tours brûlés vifs sur place, leurs cries s'élevant à leurs tour, brisant le calme qu'il y avait à peine quelques secondes plus tôt tandis que trois tas de cendres se trouvaient à la place de trois corps.

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 21:44

Non loin de là, se trouvait le QG de la Section S-S du FBI. Cette section n'était pas comme les autres, elle était encore plus étrange. Elle était principalement constitué de chercheurs, laborantins et agent chargé de trouver des sujets d’expérience. Les sujets en question ? Des personnes à l'apparence Humaine mais pourvu de capacités Supra-Sensoriel. Ceux-ci était traqué dès le plus jeunes age pour être ensuite intégré à l'agence dans le but d'éradiquer les Eléments non-humain hostile. Les Vampires, par exemple. Les chercheurs étaient chargé de décupler leurs forces, de les entraîner et de les étudier. Beaucoup de sujets mourraient durant ses expériences. Mais ce n'était pas important. Il y avait actuellement six sujets habilitée, l'un d'eux étant mort au combat. Tous avaient des capacités divers et variées. Ceux dit Sensoriel étaient chargé de détecter les ennemis et les possibles personnes détenant des capacités Supra-sensoriel. Parmi ce petit groupe, il y avait une jeune fille plus qu'étrange. Mystérieuse et énigmatique, elle ne parlait qu'en cas d’extrême nécessité, on ne la voyait jamais mangé ni boire et personne ne croisait jamais son regard. Personne ne connaissait réellement ses capacités et elle était dispensé d’expérience pour une raison inconnue. Elle était la plus ancienne, étant ici depuis ses sept ans. Elle en avait dix-sept. Elle était assez grande, avait de long cheveux d'un noir de jais tout en étant extrêmement pâle. Jusque là, rien de bien étrange, le pire étant ses yeux. Elle avait les yeux vairons. L'un noir comme le Néant et l'autre d'un rouge vif. Elle se nomme Shycki. L'agent 666.07. Mais qui est-elle, me direz-vous ? Shycki, c'est moi. Tout simplement.

Soudain, l'alarme retentit. Je ne sursautais même pas. Je lisais tranquillement dans ma chambre. Un Agent sensoriel avait détecté une onde de pouvoirs et partait en chercher la source avec les autres. Pas moi. Je n'avais pas finie mon livre. Il neigait de toutes façon, je n'avais pas envie de sortir.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 21:57

* Après quelques secondes où elle resta ainsi, paume tendue, ses longs cheveux devenus noir ondulant sur une brise invisible que seuls eux semblaient voir, ressentir, ses yeux, qui étaient devenus blanc, commencèrent à reprendre leurs couleurs argentés ainsi que ses cheveux qui redevenaient rouge. Sa main retomba lentement à sa place tandis que ses yeux s'écarquillèrent d'horreurs et d'incrédulités face aux petits tas de cendres qu'étaient devenus ses poursuivants vampiriques. Elle resta ainsi, semblant figée, pendant quelques minutes avant de s'enfuir soudainement, paniquant intérieurement face à ce qu'elle venait de faire, face à ce qui venait de changer sa vie, ne sachant où allée réellement, perdu comme elle l'avait était lorsque sa famille avait été décimée une première fois alors qu'elle n'était encore qu'une gamine, puis une seconde fois lors de ses onze ans . C'était à ce moment-là qu'elle avait décidée de rester solitaire et de ne plus faire confiance à personne sauf à elle-même et elle était devenue ce qu'elle était aujourd'hui. Mais ça, qu'est-ce que c'était ?! Elle ne savait pas ce que c'était mais elle n'aimait pas cela. Comment cela se pouvait-il qu'elle puisse faire ça ?! C'était tout bonnement impossible alors que venait-il donc de se passer ?! Elle continua de courir comme-ci sa vie en dépendait alors qu'il n'y avait plus personne derrière elle, tournant par-ci, par-là entre les rues qui se présentaient devant elle, son coeur battant la chamade devant ce qu'elle venait d'accomplir et qui avait fait d'elle une meurtrière *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 22:08

PDV Externe.

L'agent sensoriel 482.59, Luka venait de faire son apparition devant la jeune fille qui courait comme une folle. Son co-équipié, 864.32, Rayan, agent de type attaque, le fixa alors que la jeune fille ne bougeait plus, choquée.

- C'est elle ? T'es sure ? Elle a pas l'air d'être une S-S.

Luka hocha sa jolie tête brune.

- C'en est pourtant. Mais je crois qu'elle ne le sait pas elle-même.

Rayan la héla alors, avec son naturel manque de de tact.

- Hey, la rousse ! Tu viens avec nous ?

Luka, plus temperé, avait déjà placé une barrière invisible autours de la jeune fille, sachant tres bien que son compagnon allait l'effrayer plus qu'autre chose.


_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 22:18

* Elle continuait de courir jusqu'à qu'un homme apparaisse soudainement devant lui, la laissant figée sur place, ébahit, n'en revenait pas. Comment cela était-il possible ?! Un second homme fit son apparition tandis que ses yeux s'écarquillèrent de peur, son regard alternant entre les deux hommes qui parlaient. Mais de quoi parlaient-ils ? Elle était juste une pauvre fille qui avait été victime de faits tragiques dans sa vie mais elle n'était certainement pas ce qu'ils appelaient une S-S. Son regard effrayé se braqua sur l'homme qui venait de la héler avant qu'elle ne reprenne le contrôle sur elle-même, se morigénant mentalement de se montrer si effrayé, de se laisser allé devant ces types bizarres, son regard revenant à la normale tandis que son visage était devenus impassible. Elle voulue reculer pour mettre de la distance entre eux et se préparer à se défendre au cas où mais quelque chose la bloqua derrière elle et elle se retourna afin de poser une main devant elle et de constater qu'il y avait une sorte de mur invisible. Elle tata les côtés et constata la même chose. Elle se remit alors face aux hommes et les foudroya de son regard métallique. Mais que lui voulaient-ils à la fin et qui étaient-ils ?! *
- Je ne suis pas rousse * Dit-elle d'une voix glaciale vers l'homme qui l'avait hélé tout à l'heure * De plus, je ne sais même pas qui vous êtes et ce que vous me voulez, ni de quoi vous parlez donc laissez-moi partir maintenant !

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 22:28

Rayan eclata de rire mais se prit une baffe de la part de Luka.

- Tu n'étais pas mieux lorsque tu as été enrôler alors calme-toi.

Sa voix était d'une douceur infinie, grave mais calme et posée. Il s'approcha alors de la jeune fille. Il la fixa de ses yeux violet emplis de douceur.

- Bonsoir, Ambre. Je suis désolée de tout ce qui t'es arrivée, mais nous pouvons t'aider. Je m'appelle Luka. Je suis un agent de type sensoriel. Je suis principalement empathe. Et ce crétin sans tact là, c'est Rayan, un attaquant.
- C'est qui le crétin, sale con, sucré ?!

Luka ne prêta aucune attention à ses mots.

- Je sais que tu es déroutée et que tu ne nous fait aucune confiance mais nous savons ce que tu endure. Nous allons t'aider. Que tu le veuille ou non. Et tu vas devoir venir avec nous. On ne peut pas te laisser ainsi, seul dans ce Monde.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 22:35

* Elle fronça les sourcils quand elle vit l'homme qui était apparut le premier baffé son coéquipier avant de le regarder, méfiante. Elle remarqua la couleur de ses yeux et s'en étonna intérieurement. Depuis quand les gens pouvaient avoir les yeux violets ?! Qu'était-il donc ? Comment savait-il son prénom ?! et c'était quoi, un agent de type sensoriel ou attaquant ?! Elle était en train de rêver ou quoi ?! *

-Comment savez-vous mon prénom et qu'est-ce qu'un agent sensoriel, comme vous le dites ? * Demanda-t-elle en le regardant * Je n'ai jamais demandé votre aide, je n'en ai pas besoin et j'ai toujours vécut ici, que racontez-vous donc ? Il n'y a qu'un monde qui existe. Allez donc trouver une autre personne pour essayer de l'endormir avec vos étranges histoires qui n'ont ni queues, ni tête et fichez-moi la paix ! Je ne vais certainement pas venir avec des types bizarres comme vous !

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 22:49

Luka lui sourit tendrement.

- Tu sauras tout si tu nous suit. Ce que tu feras. Que tu le veuille ou non. On me surnomme " la Voix de Dieu ".

Simplement car personne ne pouvait resister à un de ses ordres.

- Tu ne nous croit pas ? Rayan.

Celui-ci comprit tout de suite et fit apparaître deux boules de feu dans ses mains avant de jongler avec negligement.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 22:55

- ' La Voix de Dieu ' ? Et puis quoi encore ? Vous allez me dire que votre ami est l'arme de Satan ? * Le railla-t-elle d'une voix moqueuse avant de tourner son regard sur l'autre homme quand il prononça son nom, haussant un sourcil, se demandant ce qu'ils mijotaient. Ses yeux s'écarquillèrent légèrement devant la scène qu'il lui donnait en jonglant avec deux boules de feu sortit de ses mains, comme-ci cela ne le brûlait pas en plus, avant de reprendre le contrôle sur elle-même, portant son attention sur l'homme en face d'elle *

- Quel genre de monstre êtes-vous donc pour pouvoir faire ça ? * Demanda-t-elle d'une voix glaciale en se demandant comment elle allait pouvoir sortir de ce pétrin dans lequel elle s'était fourrée elle ne savait comment * Vous n'êtes pas humains, je ne vous suivrais certainement pas !

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:05

Rayan ecarquilla les yeux et se prepara a intervenir. Luka était si doux et ne perdais jamais son sang froid. Sauf dans un cas. Quand on le traitait de monstre. Il avait été persécuté, par son peuple, ses amis, sa famille. Il changea radicalement, ses yeux ne devenant que deux trous noir alors qu'une aura sombre se dégageait de lui. Il ressemblait vraiment à un monstre pour le coup. Il allait la tuer. Rayan se précipita sur lui mais fut propulser au loin en se heurtant à son pouvoir.


PDV Shycki.

Je sentis l'aura malfesante de Luka d'ici. Et merde. Je fermais mon livre à contre-coeur et me teleportais aupres de lui en soupirant. J'apparu devant Dark-Luka alors qu'il allait ordonner à la fille de mourir.

- Luka.

Il me fixa de ses yeux plein de haine.

- Tu n'es pas un monstre. Tu es toi. Tu es bon. Calme-toi.

Il se calma peu à peu et tomba à genoux. Sa fureur l'epuisait toujours.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:14

* Elle réprima un frisson de peur qui voulut la traverser face à son changement radicale et l'aura qu'il semblait dégager, une aura sombre et glaciale. Elle ne s'était pas laissée impressionner par les obstacles qui avaient jonchés sa vie, elle ne se laisserait certainement pas faire cette fois-ci non plus. Elle n'avait pas fait tout cela pour rien ! Elle réprima un sursaut quand une femme apparut aussi soudainement que les deux autres hommes, la regardant calmer son ami. Elle regarda le dit Luka tombé à terre, les sourcils froncés. Mais sur qui était-elle tombé ? Elle n'était plus une gamine que l'on pouvait facilement impressionnée, tout ceci était du passé alors que lui voulaient-ils ?! Elle n'était certainement pas comme eux, c'était impossible ! *

- Je ne sais pas ce que vous êtes mais je n'ai rien à voir avec vous alors pourquoi refusez-vous de me laisser partir ? * Demanda-t-elle d'une voix glaciale en regardant la femme qui était toujours là, espérant avoir des réponses car tout ceci prenait une tournure encore plus étrange qu'au début *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:24

Je tournais à peine la tête, lui lançant un regard des plus glaciale.

- On t'as sonné toi ? Tu nous suit, point. Et surtout, tu la ferme. Et si tu traite encore une seule fois Luka de monstre, je me charge moi-même de ta mort.

J'avais parlé d'une voix calme et posée mais aussi glacial que mon regard. Luka se relevait déjà.

- Excusez-moi... Je m'en charge, maintenant. Vous pouvez rentrer, Rayan me calmera s'il le faut.

J'hochais la tête mais ne fit que m'écarter sans partir. Sais-t-on jamais ?

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dernière édition par Painless le Jeu 30 Aoû - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:30

* Son ton glaciale ne lui fit rien, elle-même pouvait très bien parler ainsi si elle le voulait. Et puis, elle n'allait certainement pas les suivre ainsi ! Elle ne les connaissaient pas, ils étaient tous des fous échappés de l'asile, sûrement et il fallait encore que cela tombe sur elle. Peut-être que c'était les personnes qui kidnappaient les adolescents âgés de 16 à 18 ans ? Mais pourquoi elle ? Elle n'avait rien de spécial et n'était certainement pas prête à coopérer aussi facilement ! *

- Je ne vous suivrais ou ne me tairais certainement pas ! * Dit-elle d'une voix tout aussi glaciale que la sienne * C'est moi qui ne vous aient pas sonnés, je n'ai jamais voulus que vous débarquiez ainsi devant moi pour essayer de m'endormir avec vos sornettes alors fichez-moi le camp et laissez-moi tranquille. Vous croyez vraiment que j'allais tout gober ainsi, comme une gentille fille naive ? Si vous croyez ça, vous avez fait erreur alors et vous devriez retourner à vos recherches pour en trouver une qui serait prête à croire ce que vous disiez.

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:36

Cette fois, je la fixais dans les yeux, rejetant la mêche qui cachait mon oeil rouge sang. Et avant que les deux autres ne puissent réagir, j'ordonnais :

- Ta gueule.

Elle ne pu qu'obéir, soumise aux pouvoirs de mon oeil. Elle ne pourrait parler que si je la liberais. Enfin. Luka soupira, n'osant me regarder alors que je replaçais ma mèche.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:42

* Elle haussa légèrement un sourcil quand elle vit la couleur de son oeil sous sa mèche. La même couleur que celle de ses cheveux. Comment cela se faisait-il ? Elle voulut répondre face à son ' ordre ' mais sa bouche refuse soudainement de s'ouvrir, la faisant froncer les sourcils avant de la foudroyer du regard. Mais c'était quoi ce monstre ?! Et qu'est-ce qu'il lui arrivait ?! Elle lui avait administrer quelque chose à son insu ou quoi ?! Elle pesta intérieurement et se demandait pourquoi toutes ces choses bizarres n'arrivait qu'à elle. Qu'est-ce qui allait lui arriver maintenant ? Ils allaient l'emmener elle ne savait où pour faire quoi ? L'utiliser en cobaye ou en otage ? Ou elle ne savait quoi d'autre ? Elle tata les alentours encore mais sentit toujours les ' murs invisibles ' qui l'entouraient. Etais-ce juste un fait de son imagination ou était-elle devenue folle ? Qu'allait-elle donc pouvoir faire pour sortir de tout ceci ? *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:49

Luka fixa son désarois avec une certaine tristesse mais ordonna à son tour, de sa douce voix tendre :

- Suis-nous.

Et il fit disparaître sa barrière. Il me jeta un regard, comme s'il voulait quelque chose. Je le regardais à mon tour et il baissa les yeux.

- Vous pourriez lui rendre la parole ? Ce n'est vraiment pas facile pour elle, et cela me fait mal.

Je soupirais. Ah, les empathes... Je claquais des doigts, la libérant. Elle allait gueuler, cette chieuse.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Jeu 30 Aoû - 23:56

* Elle fronça les sourcils quand il lui ordonna de le suivre. Qu'est-ce qu'il croyait ? Qu'elle allait les suivre bien sagement juste parce qu'il le demandait ? Il en était hors de question. Et pourtant, elle sentit ses membres bouger tout seuls, comme dotés d'une vie propre, qui l'emmenèrent jusqu'à ses côtés, la panique s'installant peu à peu en elle. Mais qu'est-ce qui lui arrivait ?! C'était pas possible ! Elle voulut bouger et profiter de la disparition des ' murs invisibles ' pour s'enfuir mais son corps ne lui répondait plus, c'était comme-ci elle n'était plus qu'un simple spectateur face à sa propre mise à mort ou plutôt, dans ce cas-là, face a son abandon qu'elle n'avait jamais voulue. Soudainement, elle sentit le contrôle sur sa bouche revenir et fut légèrement surprise intérieurement sans pour autant en montrer quoi que ce soit. De toute façon, même si elle l'aurait voulue, elle n'aurait pas pu. Pourtant, elle ne dit rien. A quoi cela servirait-il à part a parler dans le vide ? Ils ne semblaient pas décider à lui répondre, que cela soient les deux hommes ou la femme, cela ne l'avancerait à rien. Elle réfléchissait plutôt au comment elle allait faire pour se libérer mais elle ne trouvait pas de solution cette fois-ci, même pas une étincelle, rien *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:08

Nous rejoignions rapidement le van garé non loin et je resserrais la capuche de mon long manteau noir sur moi. Je haîssais que l'on me voit. Je ne laissait que mon oeil noir visible. Ainsi, j'avais presque l'air normal. Nous arrivions rapidement aux QG et le chef, un grand homme brun imposant aux yeux noisette nous accueillit. Luka desactiva son ordre une fois que nous fûme à l'interieur. De toute façon, elle ne pourrait jamais fuir. Même les 5 autres agents ne pouvaient pas. Le chef sourit à la jeune fille d'un air de grand-père bienveillant.

- Ambre, c'est ça ? Suis-moi, je vais tout expliqué. Désolé de t'avoir fait venir aussi cavalièrement. Je m'appelle Gerald.

Alors il me remarqua et me fixa, choqué.

- Tu es sortis ?

Ca va, l'vieux, pas la peine d'être autant choqué, je sort parfois. Mais je ne dis rien.

- Tu devrais allez voir les chercheurs, ils ont de nouvelle informations.

Je le dardais de mon regard et il tourna la tête.

- Kellan ?
- O-Oui.

Je disparu sans rien demander de plus.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:14

* Elle fut obligée de les suivre, montant à bord de leurs van pour être emmené loin de la ville qu'elle avait apprit à aimer après tout ce temps, qu'elle avait découvert à son rythme, s'y étant fait une place durement acquise et il fallait que des inconnus viennent et l'embarque elle ne savait où pour faire chambouler son monde en l'espace d'à peine une seconde. Elle les haissaient déjà. Ils étaient tous les même, de toute façon. Ils pénétrèrent dans un grand bâtiment et elle sentie son contrôle sur son corps revenir, bougeant ses doigts pour en être sûr avant de porter son attention sur le nouvel homme qui se trouvait devant elle et qui disait se prénommer Gerald. Elle ne dit rien, se contentant de leurs jeter à tous un regard haineux, ne bougeant pas non plus. Hors de question qu'elle coopère, en prime d'avoir été emmené ici de force. Après tout, ils pouvaient lui faire faire ce qu'ils voulaient donc elle ne voyait pas pourquoi elle leurs faciliteraient la vie, après ce qu'ils lui avait fait *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:24

PDV Externe.

Gerald soupira de soulagement lorsqu'elle disparu. Luka était le seul ici à ne pas la haïr et tout les gens présent fixant sa disparition avec une haine non dissimulée. Il grogna :

- Qu'elle plaie... Vas-y, ignore-moi, sale monstre.

Luka redressa la tête et le fixa.

- Pardon ?

Il avait gardé sa voix sucré ce qui était d'autant plus effrayant.

- Ce n'est pas de toi que je parlais.
- Laisse, Luka, il a raison après tout, ajouta Rayan.

Luka serra les dents. Il savait cette haine, il la sentait tout les jours quand la jeune fille apparaissait. Pourquoi ? Gerald prit congé d'eux en atrappant Ambre par le bras pour l'enmener à son bureau. Il ferma la porte et lui fit signe de s'asseoir avant de faire de même derrière le meuble de marbre.

- Bon, je suppose que tu as des questions ?

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dernière édition par Painless le Ven 31 Aoû - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:28

* Elle n'eut pas le temps de se débattre que déjà il la prenait par le bras pour la traîner dans son bureau comme-ci elle n'était qu'une gamine, sa haine grandissant encore plus envers lui. Elle resta debout, s'appuyant contre le mur derrière elle. Et puis quoi encore, il allait lui proposer du thé et des petits gâteaux ? Elle ricana intérieurement face à cette pensée. Tiens donc, ils se décidaient enfin à répondre à ses questions, maintenant qu'ils l'avaient traînés ici ? quelle gentillesse de leurs part, pensa-t-elle ironique et haineuse. Elle ne dit rien pendant quelques instants, se contentant de le fixer de son regard argenté et haineux *

- Qui êtes-vous ? * Demanda-t-elle d'une voix glaciale, croisant ses bras sur sa poitrine, attendent *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:33

Il sourit.

- Je suis Gerald, le chef de la section S-S du FBI.

Il se servit une tasse de café avant de lui en proposer en grignotant des petits gateaux posé à coté.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:37

* Elle le vit faire et haussa légèrement un sourcil. Non mais il se foutait d'elle ou quoi ?! Ils n'étaient pas à un salon, à la fin ! Elle le regardait avec le même regard haineux et ne répondit rien à sa proposition *

- Je modifie ma question, qu'est-ce que vous êtes, vous tous ? * Demanda-t-elle en le regardant *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painless
Prophète
avatar

Féminin Gémeaux Cochon
Messages : 1814
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 22
Localisation : Les Limbes.

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:41

- Moi, pas grand chose, je ne suis que chargé de leurs donner des ordres et de l'administration. Les jeunes dont tu as fais la connaissance ne faisait qu'obéir à mes ordres. Ce sont des agents S-S. Luka est de type sensorielle et Rayan est un attaquant. Les agents S-S travaillent en equipe de deux. Ils sont extremement lié, si bien qu'il n'ai pas rare que si l'un d'eux meurt, l'autre se laisse dépérir.

_________________
" L'Enfer, c'est les autres. "

Ce n'est pas moi qui ai tort, c'est le Monde.


" Le désespoir fait vivre ceux qui le gère. "


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ecoutes ça : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Projet-Zero.skyrock.com
Elerinna
Prophète
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 1219
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Au fin fond des abysses

MessageSujet: Re: La race maudite   Ven 31 Aoû - 0:43

- Vous ne cessez tous de répéter que vous êtes des agents de tels ou tels types mais qu'est-ce que c'est ? Et en quoi cela me concerne ? Je n'ai rien à voir avec tout cela * Dit-elle d'une voix glaciale tandis qu'elle se demandait si elle pourrait en ressortir vivante, de tout cela *

_________________
Mourir est mourir, vivre est vivre, la vie n'est pas morte, la mort n'est pas vivre


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La race maudite   

Revenir en haut Aller en bas
 
La race maudite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Normandy Channel Race.
» Chat de race : pedigree !? Au bout de combien de temps les avez vous reçu ?
» Horrible ce que fait race humaine, c'est une honte
» Maudite thyroïde
» La Marine à la D-Day Race 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunes Gay, Bi, Lesbienne et Transgenre :: Général ^^ :: RPG ! :: RPG libre-
Sauter vers: